E-distribution : quelle opportunité pour les logisticiens ?

La e-distribution avec Droplog

Au-delà de la dématérialisation des documents, le numérique a commencé à impacter les activités commerciales et logistiques par l’irruption du e-commerce, c’est-à-dire la vente de produits en ligne, succession directe de la vente par correspondance. Il s’agit de commerce BtoB ou BtoC ou encore CtoC (sites de petites annonces).

L’e-commerce, qui nécessite une livraison au détail a généré l’e-logistique, incluant la préparation de commande « fine » et la livraison. Elle constitue ainsi l’un des moteurs pour le développement des solutions de livraison du dernier kilomètre.

Le développement de l’e-commerce a conduit les acteurs à développer une stratégie multicanal, nécessitant d’associer Internet, les services mobiles et les magasins physiques, pour exploiter le nombre croissant de consommateurs qui utilisent pour leur achat, de multiples canaux de distribution interactifs. La stratégie multicanal nécessite une organisation particulière sur de nombreuses fonctions : gestion logistique, système d’information, relations client, prix, promotion, fidélisation, etc. C’est ce qu’on appelle l’e-business.

Jusqu’à aujourd’hui, en France, dans la plupart des secteurs, la stratégie multicanal a consisté surtout à compléter les réseaux de distribution existants par une distribution via des sites de commerce en ligne, sans remise en cause de la chaîne de distribution des produits (ventes GMS via les centrales d’achat, vente RHF ou magasins de détail via grossistes).

Parmi les évolutions majeures susceptibles de transformer en profondeur la distribution, il convient d’évoquer le dropshipping. Il est déjà très développé aux États-Unis (53.3% des e-commerçants ayant leur siège aux USA utilisaient le dropshipping en 2013). Il l’est encore peu en France. Il permet à un e-commerçant (ou à un détaillant traditionnel) de vendre un produit sans l’avoir en stock puisque sitôt la vente réalisée, l’ordre de livraison est envoyé au fabricant (ou grossiste) du produit qui s’en chargera.

Les sites de dropshipping sont des plates-formes spécialisées dans des produits spécifiques (ex : meubles, nautisme, produits d’entretien,…) ou au contraire généralistes. Ces plates-formes accueillent en amont des fabricants qui y renseignent leur catalogue (ou partie), des tarifs, des disponibilités, des coûts de livraisons, ou fiches produits ; en aval elles accueillent des commerçants qui vont ainsi avoir accès aux produits proposés par les fabricants. La plate-forme transmet les informations relatives à une vente et permet aussi de piloter les flux financiers et logistiques.

La solution DROPLOG (www.droplog.fr), éditée par INNLOG (www.innlog.fr), est un outil complet de dropshipping, qui peut permettre aussi à un industriel ou grossiste de piloter l’ensemble de sa distribution et de disposer de KPI’s (indicateurs clés de performance) qui lui permettent non seulement de disposer d’une vision en temps réel des transactions, des stocks, des flux, des états de livraisons, des comptes, etc… mais aussi d’arbitrer au sein de son réseau de distribution.

Schéma dropshipping

Pour que votre dropshipping soit efficient et vous permette de gagner des points de rentabilité, votre architecture doit permettre de connecter à la fois vos entrepôts et vos points de vente.

Les API (interfaces de programmation interactive) permettent en outre d’automatiser tous les échanges d’information entre les maillons. Indépendamment du dropshipping, les API peuvent constituer une véritable révolution dans les échanges en remplaçant les EDI. Les API accélèrent les échanges de données et permettent de gérer certaines situations exceptionnelles que les messages EDI sont incapables de traiter. Mais les API ne sont pas aussi normalisées que les formats comme EDIFACT et cela peut poser un problème si une entreprise travaille avec plusieurs prestataires de services logistiques. L’outil DROPLOG permet néanmoins de contourner l’absence de normalisation car il s’est déjà interfacé avec de nombreux systèmes, notamment PRESTASHOP, l’outil de développement de très nombreux sites de e-commerce.

Ainsi donc un outil comme DROPLOG permet d’une part la réalisation de plates-formes de dropshipping, conduisant à la suppression de très nombreux intermédiaires et nécessitant une logistique optimisée du producteur au consommateur mais aussi son utilisation par un industriel pour le pilotage de sa propre distribution multicanal. DROPLOG peut par exemple permettre à un industriel de l’agro-alimentaire de vendre directement à des restaurants, sous-réserve de bénéficier d’une logistique adaptée.

Le dropshipping annonce la convergence entre les métiers de grossistes et ceux de la logistique avec la disparition possible de la fonction « négoce » des grossistes. Ces derniers bénéficient d’un savoir-faire indéniable dans la livraison sur le point de consommation ou de détail, mais les logisticiens ont des opportunités formidables s’ils offrent une solution incluant la gestion des flux physiques, commerciaux, financiers et les informations marketing.

Après l’e-commerce, l’e-logistique, l’e-business, le dropshipping est annonciateur de l’e-distribution, ou encore « distribution connectée ».

N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus